L'association dans la presse



L'orgue de Saint-Gilles fait entendre le son de sa «voix»
Avrillé 
Henri-Franck Beauperin (à gauche), à l'orgue, et Francis Vantomme, à la clarinette, ont interprété quelques extraits d'oeuvres signées Vivaldi et Haendel. | 

Depuis deux ans, les actions conjointes de la municipalité (propriétaire de l'instrument) de la paroisse, de l'association des amis de l'orgue et de l'école de musique (EIMDA) ont permis de doter l'église Saint-Gilles d'un orgue de choeur. Un concert inaugural, orgue et clarinette, aura lieu le 27 septembre dans le cadre de la prochaine saison culturelle du centre Brassens. En prélude, pour marquer l'installation de l'instrument, Stéphane Huchet, organiste et secrétaire de l'association des Amis de l'Orgue, Henri-Franck Beauperin, titulaire des orgues de la cathédrale d'Angers, et Francis Vantomme, clarinettiste et directeur de l'école de musique d'Avrillé (EIMDA) ont donné un mini-récital samedi soir devant une centaine de personnes.
Henri-Frack Beauperin a tout d'abord présenté les caractéristiques musicales et historiques de l'instrument « Cet orgue d'un caractère très intimiste, aux sonorités très douces, appartenait à un particulier de la région parisienne lorsqu'il a été racheté en 1950 par la maîtrise de la cathédrale pour accompagner les répétitions. L'instrument possède 450 tuyaux et deux claviers, une originalité qui permet d'en doser la force et offrir ainsi beaucoup de possibilités. »
Le président de l'association des Amis de l'orgue, Vincent Loubrieu, a ensuite pris la parole pour souligner : « La présence de l'orgue de la maîtrise prend tout son sens dans l'église d'Avrillé. Clément Janequin, musicien, compositeur, curé d'Avrillé en 1532 fut nommé maître de musique à la cathédrale d'Angers en 1535... »
Il a surtout tenu à rappeler : « Cet instrument nous a permis d'ouvrir une classe d'orgue. Il accompagne la liturgie et les groupes vocaux ou instrumentaux mais en aucun cas il ne remplit tous les objectifs de notre projet. En ce sens, il est bien provisoire car nous souhaitons doter l'église d'un orgue conçu spécialement pour les lieux, une pièce unique qui constituerait un élément fort du patrimoine local. OEuvre d'art pour le XXIe siècle, le grand orgue d'Avrillé naîtra de la participation active de tous. Chacun peut apporter sa contribution. »
Pour le financement de ce projet, l'association propose trois modes de parrainages et compte sur le concours des collectivités et le mécénat d'entreprises privées.
Contact : 02 41 69 20 34 ou orgueavrille@gmail.com



École de musique : bientôt un cours d'orgue plannifié

Avrillé 
L'équipe de professeurs de l'Eimda, autour de Francis Vantomme, le directeur.

L'équipe de professeurs de l'Eimda, autour de Francis Vantomme, le directeur. | 

L'école de musique d'Avrillé (Eimda) organisait en fin de semaine dernière une petite cérémonie de remerciements pour le départ de six professeurs. Trois d'entre eux prennent leur retraite : il s'agit de Didier Lambert, professeur de guitare à l'Eimda depuis 1975, Jean-Louis Duchenes, professeur de violon depuis 1975, et Martine Laroche, professeur de clarinette depuis 2005. Par ailleurs, trois autres enseignants quittent l'établissement pour convenance personnelle : Carl-Emmanuel Fisbach (saxophone, depuis 2004), Laurence Planchenault (piano, depuis 1999) et Gaëlle Habert (basson, depuis 2006).

Dans son discours de remerciements, Gérard Rousseau, adjoint au maire chargé de la culture, a annoncé à l'assemblée la mise en place d'un nouveau cours avant la fin de l'année : « Nous avons acquis un orgue et nous sommes heureux d'élargir la palette de l'école de musique, avec ce nouveau cours. »En ce qui concerne les effectifs, Francis Vantomme, directeur de l'Eimda, annonce une campagne d'inscriptions en demi-teinte : « Nous sommes un peu inquiets, en particulier pour les élèves de première année, qui ne sont pour le moment que 12, contre 24 l'an passé ». Les inscriptions sont toujours possibles.

Renseignements : 02 41 86 88 50, ou par mail eimda@free.fr ou sur www.eimda.asso1901.com
















Aucun commentaire:

Publier un commentaire